Découvrez WeFarmUp, la startup qui rentabilise vos hangars !

Depuis 2015, WeFarmUp s’efforce de changer l’utilisation que nous avons des machines agricoles. Pour mieux comprendre le fonctionnement de cette plateforme accessible depuis vos ordinateurs ou vos smartphones, nous avons interviewé Laurent Bernede, le co-fondateur de WeFarmUp.

 

WeFarmUp en bref, qu’est ce que c’est ?

WeFarmUp c’est un réseau qui permet de connecter des hangars agricoles de manière à faire apparaître tous les matériels sous utilisés et disponibles en location. Nous avons également lancé notre nouveau service de prestation, qui est une nouvelle forme de valorisation du matériel.

 

Ce service de prestation, ce sont des agriculteurs qui louent leurs services à des voisins ?

Ce ne sont pas forcément que des agriculteurs, nous avons également des entrepreneurs qui cherchent à avoir une vitrine supplémentaire via notre plateforme. Concernant les agriculteurs, ils peuvent être en effet spécialisés dans certaines pratiques.

Concernant Yara par exemple, nous proposons aux agriculteurs pouvant réaliser de l’épandage de précision (avec un appareil tel que le Yara N-Sensor par exemple , NDLR) pour les engrais. Nous leur demandons alors de justifier de leur capacité à réaliser ces travaux et ils ont ensuite accès à la plateforme pour proposer leurs services d’épandage d’engrais.

 

Dans quel contexte avez-vous eu l’idée de créer WeFarmUp ?

Je suis agriculteur moi-même, et j’ai remarqué qu’il fallait s’endetter trop lourdement pour acheter du matériel qu’on utilise finalement très peu. En plus de cela, nous n’avons jamais les bons outils sous le hangar, c’est à dire quand on achète un tracteur, ou un semoir, on était coincé parce qu’on était obligé de l’utiliser, alors que parfois il vaut mieux avoir un autre matériel que celui que nous avons à disposition. Au final, des machines, il y en a des centaines autour, et l’objectif de WeFarmUp c’est de rendre visibles ces machines, et les rendre utilisables par d’autres.

 

Quelle est la valeur ajoutée pour les agriculteurs ?

Pour les propriétaires, c’est dégager un nouveau revenu avec leurs matériels sous utilisés. Pour les locataires, c’est d’avoir accès au matériel nécessaire où ils le souhaitent, quand ils le souhaitent.

 

D’après votre expérience, quel regard portent les agriculteurs sur les nouveaux outils tel que le votre ?

De manière générale, les agriculteurs voient tout de suite l’intérêt de cette plateforme, mais ils ont tout de même besoin d’être rassurés dans l’usage. C’est aussi notre rôle, d’accompagner ses agriculteurs, car ce n’est pas évident pour un propriétaire de louer son matériel à des personnes qu’il ne connaît pas forcément.

C’est pour cette raison que nous avons introduit notre nouveau service de prestation, l’agriculteur propriétaire va effectuer lui-même une prestation. Nous enlevons ainsi la dimension de méfiance.

 

Comment ces agriculteurs trouvent-ils le temps d’effectuer des prestations ?

C’est également une forme de revenu. Est-ce que c’est plus rentable que de faire une tache qui ne génère pas de valeur ? Surement. Certains agriculteurs ont par exemple une véritable expertise en semis sous couvert, ou dans l’épandage d’engrais de précision, valoriser ces compétences a surement plus de retombées que d’effectuer des tâches administratives.

Faire une extension d’usage sur une autre exploitation -> permet d’amortir le matériel.

 

Pourrions-nous imaginer dans l’avenir des agriculteurs qui feraient de cette pratique un métier à part entière ?

Oui, je pense que cela existera, il y a sans aucun doute des nouveaux métiers qui vont naitre. D’une certaine manière, les entrepreneurs agricoles sont déjà dans cette pratique. Tant mieux, parce qu’on n’oublie pas les bénéficiaires de ses services, qui verront la qualité de leurs productions s’améliorer grâce à la connaissance de leurs pairs.

 

Quels sont les challenges de WeFarmUp aujourd’hui ?

Le principal est le référencement de matériels. Plus nous aurons de machines disponibles sur la plateforme plus nous serons efficaces et utiles pour les agriculteurs. Imaginez que vous vous élevez de 100m, et que vous ayez la possibilité de voir tous les tracteurs disponibles autour de vous, c’est ça la puissance du réseau WeFarmUp.

Nous avons un réseau d’ambassadeurs, ils sont agriculteurs ou proches du milieu, et ont pour mission de vulgariser le fonctionnement de WeFarmUp, et d’accompagner les propriétaires lors de la mise en location du matériel. D’ailleurs, nous recrutons !

 

L’agriculture connectée est en pleine expansion, est-ce qu’on pourrait imaginer un futur où votre service s’intègre avec d’autres (echangeparcelle, echangepatate…) ?

Complètement, nous avons d’ailleurs donné un chapeau à tout cela, qui s’appelle l’association #Cofarming, autrement dit, c’est l’agriculture en réseau. Pour réorganiser le monde agricole, nous avons décidé de construire une structure institutionnelle qui rassemble toutes les initiatives au niveau mondial. Il y a derrière cela une véritable genèse d’idées et de principes pour amener le monde agricole à se doter de nouveaux outils. 

 

Vous êtes partenaires du Yara Premium Program, quels sont selon vous les avantages pour les agriculteurs ?

Les agriculteurs vont pouvoir optimiser leurs achats. Aujourd’hui ils ont la possibilité d’acheter de l’engrais, et avoir un accès à des services supplémentaires gratuitement. Partenaire de ce programme de fidélité Yara, les agriculteurs enregistrés ont accès à des offres spéciales sur WeFarmUp.

 

Comment imaginez-vous WeFarmUp en 2025 ?

Nous souhaitons étendre la plateforme pour que n’importe quel agriculteur ait accès au matériel agricole dont il a besoin à chaque moment clé de son activité. D’abord les agriculteurs de l’hexagone, puis étendre nos services à l’Europe puis au monde entier. 

Dans les pays industrialisés, nous allons chercher à optimiser des capitaux qui ne le sont pas, et dans les pays en voie de développement, nous souhaitons développer l’accès aux machines agricoles. Il faut savoir que dans le monde il y a 1,4 milliard d’agriculteurs, et environ 900 millions qui n’ont ni accès aux machines agricoles, ni à la traction animale.

 

Comment imaginez-vous le métier d’agriculteur en France en 2025 ?

Je pense que l’agriculture en général sera beaucoup plus ancrée dans des réseaux. C’est à dire que l’agriculteur aura pris conscience qu’il n’est pas à même de gérer tous les domaines à la perfection. Il devra donc aller chercher les ressources ailleurs au moment où il en aura besoin. En résumé, l’agriculture française sera beaucoup plus interconnectée.

 

Merci Laurent.

DÉCOUVREZ NOTRE RESSOURCE

Bien stocker et manipuler le big-bag à la ferme

De mauvaises conditions de stockage et de manutention peuvent entraîner une modification des caractéristiques physiques des engrais et en altérer la qualité...

Télécharger le document
PSD-YARA-MU-BienStockerBigBag-v1-2017-MH-9

Découvrez les articles de la même catégorie

Actualité agricole

20 décembre 2018

Origine France Garantie - Les engrais Yara produits en France labélisés

Les usines Yara de Montoir de Bretagne (44) et Ambès (33) sont labélisées “ Origine France Garantie ” pour les ammonitrates YaraBela ® et les NPK YaraMila ® .

Lire l'article

Actualité agricole

12 octobre 2018

Journée mondiale des engrais

Selon les estimations démographiques, un hectare de terre devra nourrir cinq personnes d'ici 2025. D’ici 2050, la population mondiale devrait atteindre 9 milliards de personnes. Le constat est donc sans appel : les engrais continueront à nourrir le monde pendant les prochaines décennies.

Lire l'article

Actualité agricole

01 octobre 2018

Mieux comprendre votre fertilisation grâce aux oligo-éléments

Les végétaux chlorophylliens sont supérieurs à l’homme à de nombreux points de vue. Sans parler de leurs exceptionnelles adaptations à l’économie d’énergie, les plantes ont la capacité de produire des substances organiques à partir de composés minéraux, grâce à la photosynthèse.

Lire l'article

Actualité agricole

17 juillet 2018

Rejoignez le programme de fidélité Yara, transformez vos engrais en cadeaux et bons de réductions !

Vous achetez des engrais Yara auprès de votre distributeur ? Savez-vous que vos achats sont récompensés ?

Lire l'article