Nous complétons notre gamme d'activateurs physiologiques avec la technologie BIOTRYG™

  • Accueil
  • Viticulture
  • Nous complétons notre gamme d'activateurs physiologiques avec la technologie BIOTRYG™

Que ce soit en cultures pérennes ou en grandes cultures, nous sommes depuis près de 20 ans, actifs sur le marché des activateurs physiologiques. En 2018, Yara étoffe de manière significative son offre de solutions foliaires avec sa nouvelle technologie d'activateur physiologique BIOTRYG™.

Qu’est-ce que la technologie BIOTRYG™ ? 

La technologie BIOTRYG ™ stimule les processus physiologiques naturels des plantes afin d’améliorer l’efficacité des nutriments. En agissant directement sur le métabolisme, BIOTRYG ™ favorise la croissance des cultures et renforce leurs tolérances aux stress abiotiques, tels que le stress thermique et le stress hydrique. BIOTRYG ™ renforce ainsi l’action indispensable des nutriments sans s’y substituer. Des cultures plus saines se traduisent ainsi par des améliorations de rendement et de qualité.

Dans un monde où la population augmente rapidement et l’accès aux ressources se raréfie, Yara doit investir et mettre en avant son savoir-faire dans des actions efficaces et durables maintenant plus que jamais. Forts d’une longue expérience dans la production des engrais et d’une solide connaissance de la nutrition des cultures, nous sommes convaincus que les activateurs physiologiques font partie intégrante d’une agriculture durable sur le plan économique et environnemental. Ainsi, BIOTRYG™ regroupe la gamme d'activateurs physiologiques sélectionnés par Yara pour leur haute qualité et leur performance agronomiques.

 

Trois nouvelles solutions pour application foliaire bénéficient de cette technologie : YaraVita BIOTRAC™ , YaraVita BIOMARIS™ , YaraVita NUTRIBORAMINE PRO™ : 

YaraVita BIOTRAC™ et YaraVita BIOMARIS™ sont des engrais en solution pour application foliaire, utilisables sur de nombreuses cultures. Ils associent des nutriments et des composés bioactifs hautement concentrés en extraits d’algues. Ces solutions ont été développées pour atténuer l’impact des conditions de stress abiotiques et aider la plante pendant les périodes de forte demande métabolique.

YaraVita NUTRIBORAMINE PRO™ est un engrais foliaire liquide, combinant activateurs physiologiques et oligoéléments indispensables au bon fonctionnement physiologique du colza et de la betterave sucrière. Sur colza, le YaraVita NUTRIBORAMINE PRO™ est positionné à l’automne, entre 4 et 9 feuilles . Un apport en fin de floraison à la chute des pétales est également possible. Sur betterave, le YaraVita NUTRIBORAMINE PRO™ s’applique entre 4 et 6 feuilles, en cas de besoin, l’apport peut être répété à 10-15 jours d’intervalle.

La technologie BIOTRYG sera prochainement amenée à se développer dans d’autres segments de notre catalogue. Les investissements continus en R&D démontrent notre volonté d’offrir bien plus que des engrais – Nous proposons du conseil sur mesure, un partage des connaissances scientifiques et une relation proche de l’agriculteur.

 

Découvrez notre vidéo :

DÉCOUVREZ NOTRE RESSOURCE

Que pouvons-nous vous apporter aujourd'hui ?

L’expertise de Yara en matière de fertilisants minéraux et de besoins des plantes permet aux agriculteurs d’optimiser leur fertilisation, leur rendement et leur rentabilité.

Télécharger le document
YARA-Mockup-infoN8-23

Découvrez les articles de la même catégorie

Fertilisation de la vigne, quels outils d’aide à la décision ?

Présentation de quelques outils d’aide à la décision qui permettent de diagnostiquer ou de prévenir les éventuels problèmes de nutrition.

En vigne, le raisonnement et le calcul de la fertilisation est plus complexe que pour les grandes cultures. Cependant, la mise à disposition d’outils d’aide à la décision pour le diagnostic ou la prévention de problèmes éventuels de nutrition s’impose aujourd’hui au viticulteur. Mais la panoplie des outils reste encore limitée et l’utilisation des outils prospectifs est marginale pour l’instant, en l’absence du caractère générique nécessaire à leur utilisation en vigne. En effet, ces outils relèvent encore du domaine expérimental et n’offrent pas suffisamment de référentiels pour postuler aux phases d’étalonnage nécessaires à l’exploitation des données qu’ils fournissent. Cela étant, ces outils prospectifs permettront à l’avenir d’enrichir les données obtenues avec les outils d’analyses classiques. Cependant, dans sa démarche de diagnostic ou de prévention d’éventuels problèmes de nutrition, le viticulteur doit jouer la carte de la complémentarité des outils dont il dispose. En tout état de cause, les résultats qu’il obtiendra avec ces outils ne sont que des indicateurs, et le point de départ d’une interprétation qui mène au raisonnement de la fertilisation.

Lire l'article

Chlorose ferrique, comment gérer durablement ce désordre nutritionnel ?

La chlorose ferrique correspond à une carence vraie ou induite parfois méconnue et souvent sous-estimée.  Pourtant, celle -ci peut s’avérer très pénalisante pour le viticulteur et avoir des conséquences catastrophiques sur le végétal.

Lire l'article

L’encadrement de floraison, un stade clé au vignoble

De plus en plus de viticulteurs agissent en encadrement de floraison afin de minimiser les risques d’avortement et de mauvaise fécondation. La floraison est une période critique, où la compétition dans le végétal est intense, et où l’action de produits fertilisants permet d’éviter un certain nombre d’accidents culturaux.

Lire l'article